Ma mobilité

L’objectif de ce nouveau concept à la fois innovant et durable est de créer un village de chemins à courtes distances et par conséquent, réduire l’impact de l’utilisation des voitures sur la qualité de vie quotidienne.

Il s’agit surtout d’éviter la circulation motorisée dans les ruelles, à l’exception éventuelle de chargements/déchargements, afin que les enfants puissent jouer, courir et rouler à bicyclette sans danger.

Proche de la ville de Luxembourg, Elmen est accessible en voiture, en bus et à vélo.

Moi, le piéton

Elmen propose des chemins de différentes hiérarchies, notamment les ruelles, les rues et les chemins pédestres dans le parc à l’extrémité du village. Une bonne qualité de vie se joue également sur une activité physique. Ainsi, Elmen est propice aux balades et promenades, seul(e) ou en famille.

Les parcs séparant trois villages sont parcourus de chemins piétons reliant les villages entre eux et aux villages des alentours.

D’autre part, les parkings centralisés, arrêts de bus et services de proximité du village ne se trouvent qu’à maximum 200 mètres de son chez soi. La marche à pied sera ainsi inévitable, mais agréable.

Mon vélo

Des pistes cyclables seront aménagées en vue d’établir une connexion avec le village « Olm » depuis la gare ferroviaire, qui se trouve aussi à environ 1,2 kilomètres d’Elmen.

Au nord du site, un chemin cyclable permet la liaison entre les trois villages. Une autre connexion cyclable existe aussi au sein des 3 villages sous forme de voie verte qui traverse et permet un accès sécurisé au site de l’école. Le chemin existant à l’ouest du village central permet la liaison entre Mamer et Koerich par la forêt au nord d’Elmen.

Ma voiture

Les 3 phases de construction comprennent en tout 8 parkings centralisés avec fonctions communautaires. À noter qu’aucun logement n’a de garage ou d’emplacement sur son terrain privé.

Ce concept urbanistique mise sur une utilisation raisonnée de la voiture. Le stationnement des voitures individuelles est regroupé dans des parkings à étages placés de manière à ce que la distance entre un logement et un emplacement de stationnement soit au maximum de 200 mètres.

Ces stationnements centralisés sont mis à disposition des habitants afin que ceux-ci aient recours à des modes de déplacements adaptés aux distances à parcourir, tels que les transports en commun ou la marche à pied. Ainsi, les déplacements doux avec divers avantages comme l’autonomie des enfants, l’exercice physique quotidien, la convivialité, la diminution de la pollution et du bruit, sont entre autres favorisés.

À l’ouest du village central, l’allée centrale, qui assure l’accès au village, donne la possibilité aux résidents et aux visiteurs de retrouver la route d’Arlon au niveau de la commune avoisinante (commune de Mamer).

Les véhicules individuels ne peuvent stationner que dans les parkings à étages. Les rues de quartiers sont dépourvues de stationnements publics. De ce fait, les visiteurs peuvent donc également stationner leur voiture dans les parkings centralisés contre paiement à partir d’une certaine durée de stationnement effective.

Les dimensions et l’aménagement des rues sont réalisés de manière à empêcher tout stationnement en bordure et à encourager les automobilistes à être attentif à leur conduite et à favoriser la mobilité douce.

Mon bus

Il serait impensable de réaliser un nouveau village sans penser aux conséquences en matière de transports et de circulation.

Une nouvelle ligne de bus est d’ores et déjà prévue et passera le long des 3 villages.

L’arrêt de bus se situera au cœur du village central sur la place du village. Un autre arrêt de bus desservira également le village ouest. Il met en vitrine les services de proximités quotidiens et les équipements collectifs respectivement les infrastructures nécessaires au bon fonctionnement de ce nouveau concept urbanistique.

Sa localisation a été choisie afin que la grande majorité des logements se situent dans un rayon de maximum 300 mètres.