Environnement

Un environnement où il fait bon vivre, c’est notamment un environnement où durabilité et respect de la nature se retrouvent. Elmen propose un nouveau village qui a pour objectif non seulement d’accueillir 2.000 habitants, mais également de respecter certains critères en matière de durabilité.

La prise en compte de ces critères a permis d’intégrer des mesures d’atténuation dans le projet pour compenser d’autres facteurs et ainsi créer un équilibre entre nouvelle construction moderne et respect de l’environnement.

Les espaces verts, les plantations, la gestion du sol et la gestion de l’eau sont ainsi des points clés qui mettent l’accent sur la durabilité de ce projet de grande envergure.

Espaces verts

Les espaces verts publics généraux sont définis en vue de renforcer à la fois le caractère communautaire et écologique de Elmen. Des jardins collectifs sont prévus ainsi qu’une grande diversité de plantations.

Elmen est un village à proximité de la nature avec beaucoup de verdure et induit de la biodiversité dans les différents quartiers.

Le village central est entouré par deux bandes d’espaces verts publics qui les séparent des deux autres villages à l’est et à l’ouest. Ce parc est connecté au sud à la place du village.

Plantations

Dans le village central, construit dans une première phase, plus de 500 arbres seront plantés afin de rendre ce projet durable et vert. Le respect de la nature est l’un des points-clés mis en avant dans le développement de ce projet et sera mis en œuvre grâce aux diverses plantations de plantes et arbres.

Des arbres sont plantés irrégulièrement dans les rues dès que la largeur d’une voie le permet. Ils décorent ainsi les quartiers et agrémentent chaque respiration du tissu urbain.

Gestion du sol

Afin de faire face à un problème généralisé de déponies au Luxembourg, Elmen permet de limiter au maximum le déplacement de terre. Ce projet permet de gérer soigneusement la ressource « sol », notamment grâce au respect de la topographie, du déblai et du scellement raisonnable.

Cela signifie que les maisons et les résidences seront dépourvus de sous-sols.

Seuls 4% du site disposent d’un sous-terrain (école, maison pour tous et un immeuble avec des fonctions mixtes).

Gestion de l’eau

La bonne gestion des eaux de pluie, ainsi que l’intégration des bassins de rétention d’eau permettent de mettre l’accent sur la durabilité du projet.

L’eau de pluie est évacuée par des caniveaux vers de multiples bassins de rétention à ciel ouvert. L’évacuation se fait de manière visible afin de permettre un contrôle des eaux et de respecter les objectifs environnementaux du pays.

Chaque village possède ses propres bassins. Dans le village central, ils se trouvent dans le parc central au point le plus bas du projet, ainsi que dans la zone de parc qui est située au nord du village central.

Toutes les canalisations d’eaux usées seront raccordées à un collecteur principal, qui sera posé le long d’Olmerbaach vers la station d’épuration existante à Kehlen.